Qualité et sécurité

Qualité et sécurité

Politique qualité – Certification

Le système de santé fait actuellement face à des évolutions majeures : développement continu et rapide des connaissances scientifiques et techniques, bouleversement des moyens de communication et de partage de données, modification complète des parcours de soins et des parcours de vie, contexte économique exigeant.

 

L’hôpital Le KEM s’est engagé dans une démarche continue d’amélioration de la qualité et de la sécurité de la prise en charge des patients. On appelle sécurité des patients l’état dans lequel le risque d’événements indésirables est réduit au minimum. Garantir en tout lieu et en toute circonstance la sécurité des soins dispensés est donc devenu un véritable enjeu pour notre établissement, quel que soit son métier ou son secteur d’activité.

 

La certification d’un établissement de santé consiste à apprécier globalement et indépendamment ce dernier afin de favoriser l’amélioration continue des conditions de prise en charge des patients. Elle a pour objectif d’évaluer la qualité et la sécurité des soins dispensés et l’ensemble des prestations délivrées par un établissement. Notre établissement est engagé dans la démarche de certification des établissements de santé. Les rapports de certification sont disponibles sur le site de la Haute Autorité de Santé (www.has-sante.fr).

 

Le KEM a été certifié « B » avec recommandations en janvier 2018. La prochaine visite de certification est prévue en juin 2019.

Les indicateurs pour la qualité et sécurité des soins

Le ministère de la santé a décidé, en lien avec la Haute Autorité de Santé (HAS), de mettre en œuvre un dispositif de généralisation d'indicateurs de qualité et de sécurité des soins dans tous les établissements de santé :  Indicateurs Nationaux Pour l'Amélioration de la Qualité et de la Sécurité des Soins (IPAQSS) et des Indicateurs pour la lutte contre les infections associées aux soins.
 

Ces indicateurs permettent :

  • D'introduire de nouveaux outils de pilotage et de gestion de la qualité, en complément des procédures actuelles
  • De répondre aux exigences d'une "démocratie sanitaire", en mettant les usagers en capacité de choisir leur futur établissement de santé
  • D'introduire des mécanismes de régulation incluant des informations sur la qualité des soins délivrés

 
Vous pouvez consulter les résultats de ces indicateurs sur le site www.scopesante.fr

La maîtrise du risque infectieux

Le KEM développe depuis plusieurs années une politique de surveillance, de prévention et de gestion du risque infectieux notamment de lutte contre les infections associées aux soins.

 

Celle-ci est organisée en étroite collaboration avec la Commission Médicale d’Etablissement (CME), le directeur d’établissement et la direction des soins. Elle est mise en application dans l’ensemble des services de l’établissement par l’Equipe Opérationnelle d’Hygiène (EOH).

 

Les missions de l’EOH sont de prévenir la survenue des infections nosocomiales en diffusant notamment les bonnes pratiques des règles d’hygiène et de soins, en évaluant le respect de ces pratiques par la réalisation d’enquêtes, en formant régulièrement le personnel hospitalier et en surveillant en continu l’épidémiologie microbienne.
Dans chaque service, un personnel est formé pour être le référent et le relais de l’EOH pour les actions de prévention et de surveillance.

 

Les microbes sont présents partout : dans l’environnement mais également sur le corps humain lui-même. Les soignants suivent des protocoles de soins stricts pour éviter la transmission de ces microbes. Ils vous demandent parfois de suivre certaines mesures particulières, nous vous serions reconnaissants de les respecter. Une hygiène individuelle rigoureuse de tous, soignants et usagers est absolument nécessaire pour contrer ces infections.
L’hygiène des mains, garantie par l’utilisation des solutions hydro-alcooliques, est le premier moyen de lutte contre les infections nosocomiales pour les soignants mais aussi pour les patients et leurs visiteurs.

 

Le Ministère de la Santé s’est engagé depuis 2006 sur la transparence et a créé un tableau de bord des infections nosocomiales dont l’objectif est d’inciter tous les établissements de santé à mesurer leurs actions, leurs résultats et leurs classements dans le domaine de la lutte contre les infections nosocomiales.

 

Ce tableau de bord comprend 5 indicateurs avec un recueil en alternance. Son affichage est soumis à diffusion publique (www.scopesante.fr) et vous pouvez le retrouver à l’Espace Usagers dans le hall d’entrée de l’hôpital.

Politique de bientraitance

Afin de promouvoir le bien-être de nos patients et de leur entourage et de répondre au mieux à leurs attentes, l’ensemble des soignants s’engage dans une démarche de bientraitance.

 

Pour nous, la bientraitance représente un ensemble d’attitudes et de comportements des professionnels qui favorisent le bien-être de la personne âgée accueillie. Dans notre pratique quotidienne, nos engagements se traduisent ainsi :

 

Bienveillance
Conjuguer savoir-faire et savoir-être pour prendre soin de chacun.

 

Information
Donner une information claire et adaptée au patient et à son entourage.

 

Ecoute
Être à l’écoute et reconnaître les souhaits exprimés des patients et des familles.

 

Neutralité
Accepter le grand âge, ses faiblesses, sa dépendance et ne porter aucun jugement.

 

Tolérance
Respecter les croyances et les cultures de chacun.

 

Implication
Être impliqué et motivé pour l’amélioration continue de la qualité et de la démarche de soins.

 

Perfectionnement
Améliorer ses pratiques professionnelles pour le bien-être du patient.

 

Attitude
Être professionnel et adopter en toute circonstance une attitude adaptée dans le respect des guides de bonnes pratiques professionnelles.

 

Travail en équipe
Échanger de façon pluridisciplinaire pour optimiser la prise en charge du patient.

 

Accueil
Respecter les règles de politesse et de courtoisie.

 

Confidentialité
Garantir la confidentialité des informations et le secret professionnel.

 

Respect
Préserver la dignité, l’intimité et la pudeur des patients.

 

Engagement
Individualiser et personnaliser la prise en charge.

Politique de développement durable

Conscient des impacts de ses activités sur l’environnement, le KEM s'est engagé dans une politique de développement durable prenant en compte les dimensions environnementales, économiques et sociales. La mise en place d’une stratégie de développement durable à l’échelle de notre établissement s’inscrit dans le cadre de nos missions de soins, de prévention et d’éducation pour une démarche environnementale de progrès permanent et volontariste.

 

Il s’agit de :

  • Réduire les consommations énergétiques.
  • Trier les déchets.
  • Éviter le gaspillage de l’eau et des ressources.
  • Valoriser des normes de qualité respectueuses de l’environnement.
  • Favoriser la qualité de vie au travail pour contribuer à une offre de soins durable et de qualité.