Filière psycho-gériatrie

Qu’est-ce que la psycho-gériatrie ?

Dr Philippe GAL, Médecin chef de la filière psycho-gériatrique à l'Hôpital gériatrique Le KEM de Thionville nous explique en quoi consiste cette spécialité.

Consultations Mémoires labellisées

Ses missions

 

Les consultations mémoire ont pour objectif de réaliser une évaluation gériatrique des troubles cognitifs pour le dépistage et le diagnostic, et d’en assurer le suivi.

 

Bénéficiant d'équipes pluridisciplinaires, les Consultations Mémoire organisées au KEM sont ouvertes à toute personne présentant des troubles de la mémoire et/ou des troubles cognitifs (troubles du raisonnement, du jugement, de la compréhension...). Le patient doit avoir été préalablement adressé par son médecin traitant. Les consultations mémoires constituent un premier niveau du dispositif de diagnostic et de prise en charge de la maladie d'Alzheimer.

 

Une approche pluridisciplinaire

 

Les consultations mémoire font intervenir plusieurs professionnels de santé, tous experts dans le diagnostic et le suivi des troubles de la mémoire et des troubles cognitifs. La consultation mémoire établit avec le médecin traitant un partenariat à long terme afin de d’assurer un suivi optimal des patients.

 

Un bilan complet

 

La consultation consiste en un bilan initial qui pourra être suivie de consultations de réévaluation pour permettre au patient de bénéficier d'un traitement adapté à chaque stade de la maladie.

 

Une fois les tests réalisés, les médecins établissent un diagnostic et proposent une prise en charge adaptée à chaque patient. Un compte rendu est ensuite envoyé au médecin traitant. Il contient des informations sur les résultats des examens, le traitement et le suivi envisagé. Enfin, un programme de rééducation par des ateliers mémoire et de stimulation cognitive peuvent également être proposés.

 

Les consultations sont assurées du lundi au vendredi.

 

Pour plus d’informations, vous pouvez vous adresser au secrétariat médical situé au rez-de-chaussée de notre établissement.

COORDONNÉES DU SERVICE :
Secrétariat : 03.82.54.98.10

Hôpital de jour

Ses missions

 

L’hôpital de jour a pour mission de diagnostiquer, dépister et suivre les troubles cognitifs et psycho-comportementaux d’un patient.

 

A la différence d’une hospitalisation traditionnelle, l’hôpital de jour permet un maintien à domicile tout en favorisant un accès aux soins.

 

Il permet donc de réaliser sur une journée l’ensemble des examens suivants :

 

- Effectuer des bilans diagnostiques

- Proposer une prise en charge thérapeutique adaptée

- Assurer des suivis des troubles de la mémoire et des troubles du comportement

- Effectuer des évaluations gérontologiques globales

- Réaliser des bilans infirmiers et médicaux complets

 

Le déroulement de la journée

 

A votre arrivée, l’équipe pluridisciplinaire de l’hôpital de jour (médecins gériatres, psychologue, infirmière, aide-soignant(e), diététicien, ergothérapeute,…) vous accueille dans un espace chaleureux et confortable, et vous expose le déroulement de la journée. Un dossier d’admission sera réalisé dès votre venue.

 

La matinée et l’après-midi sont rythmés par les différentes consultations et examens.

 

Les collations et le déjeuner sont servis dans cet espace où des activités sont proposées aux patients. Vous trouverez à votre disposition journaux, magazines, télévision,…

 

L’après-midi, les patients et les familles rencontrent le médecin pour faire la synthèse de la journée et répondre aux différents problèmes et besoins

 

L’hôpital de jour est ouvert du lundi au jeudi de 8h à 16h (sauf jours fériés)

 

Pour plus d’informations, vous pouvez vous adresser au secrétariat médical situé au rez-de-chaussée de notre établissement.

COORDONNÉES DU SERVICE :
Secrétariat : 03.82.54.98.10

Unité Psycho-Comportementale

Ses missions

 

L’Unité Psycho-Comportementale (UPC) est un service spécifique de court et moyen séjour, accueillant des patients âgés manifestant des troubles psycho-comportementaux (agressivité physique ou verbale, fugues, opposition aux soins, hallucinations, dépression, troubles du sommeil, de l’alimentation, …) ayant entraîné une rupture du maintien à domicile ou un épuisement de l’aidant principal.

 

Les patients sont admis soit à partir du domicile ou par mutation des unités de soins par demande écrite.

 

L’admission est prononcée par le médecin.

 

La durée du séjour est déterminée par le médecin, et se finalise par une orientation du patient en concertation avec le médecin et l’aidant principal.

 

Une prise en soins multiple

 

Au cours de son hospitalisation, le patient bénéficie d’une évaluation globale individualisée (médicale, psychologique et sociale), et de soins médicaux techniques adaptés. Ces soins sont rediscutés lors de réunions de synthèse régulières, et la prise en charge est adaptée aux besoins psycho-comportementaux du patient pour atténuer ou stabiliser les troubles.

 

Il s’agit également de proposer un accompagnement du groupe familial en comprenant l’impact des troubles sur les relations familiales, et privilégier l’information et le soutien du patient et des aidants face aux réorganisations liées à l’état de santé du patient,

 

La prise en charge environnementale permet au patient d’être reçu dans un lieu sécurisé (portes, ascenseur, placards, fenêtres,…) où le lieu de vie est ouvert sur l’office. De même, l’infirmerie, vitrée, permet une présence visuelle rassurante.

 

La vie à l’Unité Psycho-Comportementale

 

La vie à l’Unité Psycho-Comportementale respecte les repères quotidiens (sommeil nuit/ éveil journée, repas, toilette,…) en s’adaptant aux troubles du comportement du patient et selon les situations en tenant compte des particularités des prises en charge à domicile.

 

Les visites sont autorisées de 13 heures à 18 heures. Les sorties accompagnées par la famille dans l’enceinte de l’établissement sont possibles. En revanche, il est impératif d’en informer un membre de l’équipe soignante. De par son fonctionnement, l’Unité Psycho-Comportementale est régie par une organisation des soins définie par des règles d’hygiène, de confidentialité et de respect des patients hospitalisés.

Unité d’Hébergement Renforcée « LesTerrasses »

L'unité d'hébergement renforcée (UHR) est un lieu d'hébergement séquentiel pour les personnes âgées souffrant de la maladie d’Alzheimer, ou d’une maladie apparentée, et ayant des troubles sévères du comportement.

 

L’UHR accueille des personnes venant du domicile, d’un EHPAD ou/et de tous autres services d’hébergement ou d’hospitalisation.

 

Ses missions

 

La prise en charge au sein de cette unité a pour objectif :

 

- Valoriser les capacités restantes de la personne âgée,

- Préserver, récupérer une certaine autonomie,

- Réduire l’agitation et la déambulation par la participation à des activités adaptées,

- Prévenir la dénutrition, la déshydratation, l’incontinence, les chutes, les escarres,

- Proposer un projet de soins personnalisé à chaque résident avec le concours de son entourage familial,

- Améliorer la qualité de vie au sein de la collectivité.

 

La prise en charge des résidents se réalise en étroite relation avec sa famille ou son entourage proche.

 

Conditions de séjour

 

Unité fermée, sécurisée de 16 lits, l’UHR « Les Terrasses », se situe au 1er étage de l’hôpital.

 

L’unité propose un environnement sécurisé et offre un espace de vie avec salle-à-manger et salon, ainsi qu’une salle d’activités et une terrasse. La vie dans l’unité respecte les repères quotidiens (sommeil, éveil, toilettes, repas, activités…) en s’adaptant aux troubles du comportement et en contribuant au maintien du lien social.

 

Les résidents sont pris en charge par du personnel soignant formé à la prise en charge des troubles du comportement dans la maladie d’Alzheimer. Des activités sont animées par des professionnels ayant pour objectif le maintien ou la réhabilitation des capacités fonctionnelles, cognitives, sensorielles et du lien social. Le contenu des activités est varié et dépend des objectifs qui ont été fixés pour chaque résident dans des projets de vie individuels

 

Modalités d’admission

 

L’admission en UHR répond à plusieurs critères (diagnostic posé, évaluation finalisée, objectifs définis, consentement du résident recherché et information de la famille), et se fait après rencontre avec l’adjoint de direction et la responsable de l’unité, sur l’avis favorable du médecin.

 

L'hébergement dans cette unité n'est jamais définitif, et dépend de l’état de santé et du comportement du résident.

 

Les frais de séjour sont à la charge du résident.

L’EHPAD Alzheimer « Les Jardins du Kem »

Ses missions

 

Dédié à la maladie d'Alzheimer, l'EHPAD "Les Jardins du Kem" a ouvert ses portes en février 2012. Cette offre d’hébergement répond aux besoins des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer sur le territoire du Nord de la Lorraine.

 

La vocation de ces unités est d’accueillir des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer avec des troubles du comportement modérés, qui conservent une certaine autonomie physique et dont le maintien à domicile n’est plus possible. Il s’agit de :

- Préserver leur autonomie, c’est-à-dire ne pas faire à la place du résident,

- Favoriser leur adaptation en respectant leurs habitudes et en instaurant des rythmes,

- Maintenir leurs facultés par des activités occupationnelles,

- Prévenir la dénutrition, la déshydratation, l’incontinence, les chutes, les escarres,

- Proposer un projet de soins personnalisé à chaque résident dans un respect constant de sa dignité et avec le concours de son entourage familial.

 

La vie dans l’EHPAD

 

L’EHPAD se compose de deux unités de 14 chambres individuelles de 20 m², lumineuses, meublées et avec salle de bain privative. Les chambres communiquent directement sur un espace de vie de plus de 250m². De larges baies vitrées donnent sur la terrasse et un jardin sécurisé.

 

Cette structure adaptée permet de déambuler en liberté et de stimuler les facultés.

 

Dans le cadre de l’amélioration de la sécurité et des services de surveillance, nous avons équipé les chambres des unités Alzheimer « Les Jardins du Kem » d’un dispositif de vigilance, de détection des anomalies comportementales qui détecte les évènements à risque, notamment des chutes.

 

La prise en soins d’un résident s’effectue en lien étroit avec sa famille. Elle peut notamment prendre part à l’accompagnement de son proche lors de rencontres individuelles ou collectives avec le personnel soignant.
Du fait de son rattachement à l’hôpital, les résidents de l’EHPAD peuvent bénéficier de l’offre de soin du KEM.

 

Modalités d’admission

 

Les admissions des résidents se font après rencontres avec un médecin gériatre, l’adjoint de direction et l’infirmière responsable des unités.

 

Les frais de séjour sont à la charge du résident.

Accueil de jour « La Passerelle »

Ouvert en septembre 2015, l’accueil de jour est une solution alternative qui permet de faciliter le maintien à domicile des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou maladie apparentée. Véritable relais entre le domicile et l'accueil en institution, l’objectif de «La Passerelle» est d’accueillir les personnes pour la journée de façon à procurer aux aidants un temps de répit et d’accompagnement dans l’aide qu’ils apportent à leurs proches.

 

Ses missions

 

Il s’agit d’offrir aux personnes âgées un environnement adapté à leurs difficultés, les aider à préserver leur vie sociale et leur autonomie, leur faire découvrir le plaisir de réaliser des activités avec d’autres, et soulager les aidants familiaux.

 

Une journée type

 

L’accueil de jour, situé au rez-de-chaussée de l’hôpital, offre un espace de vie permettant la déambulation, avec des zones repas, activités, et repos, et s’ouvre sur une terrasse ombragée et sécurisée.

 

La Passerelle accueille les personnes une ou deux journées par semaine, du lundi au vendredi de 9h30 à 17h (sauf jours fériés). La Passerelle peut accueillir à la journée jusqu’à dix personnes.

 

Matin Accueil et moments d’échange avec le personnel. Mise en place d’activités stimulant la mémoire, l’attention, le langage, les repères dans l’espace et dans le temps. Activités centrées sur le repas.

 

Midi  Repas avec participation aux gestes simples de la vie quotidienne. 

 

Après-midi Moment de détente et mise en place d’activités récréatives. Goûter et échanges sur les activités de la journée.

 

Une équipe formée et impliquée

 

Deux agents qualifiés, ainsi qu'une psychologue, assurent alternativement l'accueil de jour, sous la responsabilité de l'infirmière responsable. Le personnel dispose d’un savoir-faire et savoir-être avec ces personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer et troubles apparentés. Par ailleurs, la psychologue intervient pour le soutien des aidants de la personne accueillie.

 

Le personnel est toujours présent, veillant au confort de chacun.

 

Lien avec les familles

 

Comme pour les résidents accueillis en hébergement continu, un dossier individualisé est réalisé pour les personnes reçues en accueil de jour. Ce dossier de liaison entre l’établissement et la famille permet à celle-ci de savoir comment leur parent vit les journées en accueil de jour. De même, la famille peut y inscrire tout changement qu’il est important de faire connaître à l’équipe. Un dossier médical succinct avec les coordonnées du médecin traitant nous assure une prise en charge correcte des problèmes de santé pouvant se poser les jours d’accueil.

 

Modalités d’admission

 

L’admission, prononcée par le directeur du KEM, se fait sur demande de la famille, ou de la personne elle-même après évaluation de la situation par un médecin. Les tarifs journaliers sont fixés annuellement par l'établissement. L’établissement n’organise pas le transport aller/retour du domicile à l’accueil de jour. Une aide financière est possible dans le cadre de l'APA à domicile.